Le village

La bastide anglaise de Beaumont fondée en 1272 par le roi d'Angleterre Edouard 1er fait partie des bastides " villes neuves" du Moyen âge nées de la volonté des rois d'angleterre et de France d'accroître leur influence sur une zone sensible où Dordogne et Dropt jouaient le rôle de frontières entre les deux royaumes.Les fondateurs en créant ces villes nouvelles s'engageaient à donner aux habitants une charte des coutumes qui leur octroyaient des franchises et des privilèges.
 
Les villes de Beaumont - du - Périgord , Eymet, Lalinde, Molières, Monpazier ont toutes leur plan en damier où rues et ruelles ( les carreyrous ) s'articulent autour de la place centrale et de sa halle.La place de Beaumont était entourée de seize maisons cornières . Il n'en reste aujourd'hui que sept dont une maison à pans de bois appelée Maison Laphite qui est la plus ancienne de la bastide.

.Une halle, démolie en 1864 servait aux échanges commerciaux.Elle a été reconstruite à l'identique par la volonté de la  Commune associée à la Communauté de Communes des bastides du Périgord et au Conseil Départemental et inaugurée le 3 juillet 2015. 
 
La bastide a également conservé une partie de ses remparts où la porte de Luzier subsiste encore. Pour s'y rendre il suffit de prendre  l'escalier à l'angle de l'actuelle pharmacie située sur la place centrale.Cette porte date de la fondation de la bastide.A l'origine elle était flanquée d'une tour carrée pour assurer le système défensif qui comptait seize portes .Les guides de coulisses de l'ancienne herse de cette porte de luzier sont toujours visibles.

Les maisons fortifiées situées dans la rue Féliciane présentent de larges baies ogivales du XIIIè Siècle. De simples petites fenêtres pouvaient servir de meurtrières.Ces murs dits " murs écrans " sans ornement participaient au système défensif de la ville. A l'angle de cette rue : la Tour de Bannes qui se trouvait à l'origine à la limite des remparts jusqu'à la Révolution..

Dans la rue Rattier , rue où se trouve à l'angle la plus ancienne maison de Beaumont ( maison à colombages ) subsiste une autre maison intéressante où l'on aperçoit deux anciennes portes ogivales .C'était une ancienne échoppe. A l'étage existent encore deux anneaux dans le mur , anneaux auxquels était accrochée une toile pour protéger la boutique ( qui servait en quelque sorte de store )...

La remarquable église fortifiée ( Monument Historique du XIIIème- XIV ème siècle ) s'impose à l'angle de la place avec sa façade ouvrée et ses deux tours.Elle est conçue pour servir de citadelle et de réduit de défense de la ville avec son puits interne creusé pour permettre de soutenir un siège.Ce puits,de forme ronde, revêtu récemment d'une plaque de verre est encore visible à l'entrée de l'église .
En effet, comme l'explique Léo TESTUT dans son ouvrage ( étude historique et archéologique de la Bastide de Beaumont du Périgord ) :"Au XIII ème et XIV ème siècle les églises dans les bastides n'étaient pas seulement des édifices religieux. C'ètait encore dans bien des endroits des édifices militaires où les habitants pouvaient apporter leurs biens pour les mettre en sécurité et se réfugier en cas de siège."

Cette église forteresse comporte quatre tours dont la plus haute parée de machicoulis, de créneaux, d'archères et de trous de tir s'érige en donjon haut de 30 mètres.Une des quatre tours sert de clocher, les deux autres tours protègent les remparts de l'est.Les quatre tours étaient reliées par un chemin de ronde.

Les visites commentées de la bastide ont lieu sur rendez-vous à l'office de tourisme. Des visites nocturnes aux flambeaux sont également proposées les jeudis soirs à 21H3O  pendant la période estivale.